N° 330 - Vincent en mauvaise position

Publié le par Erotica51

 

4- Les deux complices :

 

- Ma chérie, en voila une charmante surprise ! s’exclama la jeune femme brune, ne pouvant s’empêcher de reluquer Vincent

 

Cette fois ci, en l’entendant rire, Vincent devint franchement écarlate, n’osant plus croiser leurs regards avides.

 

-          Viens donc  t’asseoir à mes cotés ! dit-elle à son amie, en lui adressant un clin d’œil. Je te présente mon amie Ariane, Vincent ! Tiens, j’ai une idée….

 

Vincent releva les yeux aussitôt, un peu inquiet. Qu’est ce que Maîtresse Blanca allait lui  mijoter ?

 

-          Mets toi à quatre pattes devant le canapé. Tu nous serviras de table de salon pour déguster notre café !

Vincent sentit sa queue se raidir de plus belle, le petit tablier se relevant impudiquement devant les deux jeunes femmes qui observaient ce phénomène avec beaucoup d’intérêt. Malgré sa confusion, Vincent se sentait terriblement gêné mais n’osa contredire Maîtresse Blanca qui l’observait d’un air ironique.

 

Il s’agenouilla donc devant les deux amies, qui pouffaient de rire et ne bougea plus en sentant le plateau posé par Ariane, sur ses reins et le haut de ses fesses.

 

-          Ne bougez surtout pas car le café est brûlant, lui chuchota-t-elle

 

Puis nos deux amies l’ignorèrent, dégustant leur café en riant, tout en l’observant, amusées. Ariane demanda à son amie :

 

-          Tu n’as plus de ces petits gâteaux au goût exquis ?

-          Lesquels ? J’ai oublié

-          Tu sais, ceux que l’on nomme des mignonnettes et qui ressemblent un peu à ça …dit Ariane, plongeant sa main entre les cuisses de Vincent, le faisant sursauter

-          Ah je ne sais pas. Ne bougez donc pas comme ça Vincent ! Vous êtes vraiment nerveux mon garçon !  Je vais voir dans la cuisine s’il m’en reste Ariane

-          Vas y…prend tout ton temps….Je vais en profiter pour faire connaissance avec ce garçon en t’attendant, rétorqua Ariane, se retenant de rire, tout  en adressant un clin d’oeil complice à son amie.

 

Vincent n’en menait vraiment pas large. La main aventureuse de la coquine était revenue s’infiltrer entre ses cuisses, lui griffant doucement le scrotum, augmentant son excitation…

 

-         Savez vous Vincent que vous avez un petit cul adorable !?  Il donne envie d’être croqué !

-          Merci Mme… Aie !

 

La diablesse venait de lui mordre la fesse, légèrement….Il allait devoir se méfier et ne passe trouver trop souvent seul avec elle. C’était le genre de femme à ne pas s’embarrasser de discutions inutiles quand un homme lui plaisait et prendre ce qui lui faisait envie ! Bon sang, pourquoi Maîtresse Blanca tardait tant à revenir ?

 

-          Tu as un petit trou du cul vierge, dis moi ? lui chuchota la coquine en lui mettant une tape sur le derrière

-          Heu…oui ….

-          Il faudra que l’on s’occupe de ça ! rétorqua la mâtine, en lui introduisant le bout de son doigt humide dans l’anus….

 

Cette fois-ci, la situation commençait à se corser. Ariane se releva, lui retirant le plateau des reins puis lui dis :

 

-          Viens me souffler un peu d’air frais là ! J’ai l’impression d’être en feu !

 

Elle venait de se placer devant lui, les jambes bien écartées, soulevant sa robe devant lui ! Impossible de refuser sans risquer de la mécontenter ! Puisque Maîtresse Blanca n’était pas revenue, autant en profiter !

 

Il releva la tête et s’approcha de son entrecuisse. Seigneur, elle avait juré de le rendre fou d’excitation. En apercevant ses lèvres rosées, il eut un hoquet. La coquine n’avait même pas mis de culotte !


à suivre.... 

 

 

Publié dans Histoires érotiques

Commenter cet article

Ariane 07/08/2008 14:56

Rhoo la coquine! ;-)Je t'inspire pour la degustation des gateaux Marie? rires!J'ai trouvé ça bien amusant:-)bisous

Erotica51 08/08/2008 11:31


Hihi Ariane

Je savais que cette histoire te plairait bien et qu'elle t'amuserait....rire
va vite decouvrir la suite....

Bisous affectueux

Marie Ange


M et A 07/08/2008 08:45

Bonjour cher fidèle visiteur.
Une fois n'est pas coutume mais je ne commente pas votre article. Je veux juste vous alerter sur le fait que si vous avez manqué la lecture d'un de nos derniers articles "Est-ce écrit dans les livres ?" vous pouvez le trouver chez un de nos plagiaires à l'adresse suivante http://www.orangeblog.fr/web/jsp/blog.jsp?articleID=16830678&blogID=60862&pos=0&cpi=2%20bonne%20journée
Il y a des gens qui manque vraiment de savoir-vivre!
Vous allez trouver aussi des articles glanés sur d'autres blogs. Peut être le vôtre!
Amitiés.

Erotica51 08/08/2008 11:32


Bonjour Muse

En effet, je suis allée lire ceci...C'est une pale copie de tes ecrits.Reagis !!!

Bises affectueuses

Marie Ange


EMMANUEL 07/08/2008 08:01

Hello MARIE   Cela ressemble au désir des femmes frustrées par la vie et qui se sentent libérés en dominant et en transformant un homme en objet de leur désir ... Au USA ANGLETERRE ALLEMAGNE et maintenant un peu partout , les femmes se réunissent et transforment un homme en objet de leurs  désirs le temps d une soirée.... Elles le ridiculisent volontairement , se moquent  souvent de la taille de son sexe etc.....                          ha les COQUINES ...ces filles.......                                Serais tu de celle-ci MARIE ?........       Vincent me cèderait il sa place???...        2 jolies filles pour une soirée ...JE LEUR MONTRERAI BIEN QUI EST L HOMME juste pour leur les idees en place à ces filles....                                           BIZZ MARIE

Erotica51 08/08/2008 11:35


Non Emmanuel

Ceci est juste une petite histoire erotique que j'ai eu envie de vous offrir...L'histoire de l'ete pour vous echauffer...Rien de mechant. J'aime trop l'Homme pour le ridiculiser...

Quand à etre coquine, avec mes amies, j'avoue....

Bisessss

Marie Ange


Maître Décadent 06/08/2008 13:01

Comment dire... je sens une certaine pression... là... juste là...sourires

Erotica51 08/08/2008 11:36


Bonjour Maître Decadent

Alors, que diriez vous si je faisais monter un peu plus la pression ?

Sourire....

Marie Ange