N°367 - Quatre notes d’amour sur mon nuage …

Publié le par Erotica51



Quatre notes d’amour sur mon nuage …


Les violons de mon cœur ont fini de soupirer…J’ai réussi à briser mes chaînes et j’ai quitté l’enfer, comme un navire trop chargé, en train de couler. Il peut dorénavant s’agiter dans la nuit sombre sans que j’en sois effrayée.

Comme un tableau trop sombre, que j’aurai lavé à grandes eaux, j’ai effacé les nuages qui assombrissaient ma vie, peignant mon ciel d’un bleu si tendre qu’il est devenu le plus beau de mes tableaux.

Comme une guitare épuisée, j’ai échangé mon fil d’épaule, simplement, en chantonnant. Aujourd’hui, d’un doigt léger, je frôle les cordes de ma vie qui, en vibrant, deviennent comme des anges qui s’élancent dans le ciel, joyeusement…

Le chant de mes larmes s’est muée en une joyeuse cascade…J’ai refermé la porte des souvenirs cruels et marche, depuis, à tes cotés. Un doux sourire flotte sur mes lèvres, chaque jour, car tu représentes cet amour que j’ai tant recherché.

Je croyais tenir le monde dans mes bras et le ciel m’est tombé sur la tête, me prouvant que les dieux n’existent pas…Je n’étais qu’un grain de sable que le Destin a soudain écrasé, sans pitié, brisant la vie de mon enfant, me faisant mettre pour la première fois à genoux, tentant de me briser.

J’ai plongé dans la nuit et le silence, de longs jours, sans oublier. Puis un jour, j’ai regardé le jour se lever, trouvant qu’un lever de soleil était encore beau, du fond de mon chagrin aussi immense que l’océan…Ulcéré, l’enfer s’est détourné de moi, poussant ses pas, vers d’autres humains à détruire, encore une fois.


Puis tu es arrivé sans que je t’espère. Le paradis était à quelques pas de moi et je l’ignorais. Je n’avais rien vu. Juste un regard échangé puis j’étais repartie, les yeux pudiquement baissés. Le Temps avait passé puis de nombreuses années. Je t’avais oublié, te rangeant au fond de ma mémoire, dans mon petit tiroir à secrets.

Nous n’aurons pas d’enfant ensemble mais sache qu’un enfant de toi, j’aurai tellement aimé. Je n’ai pas de recette pour repartir vingt ans en arrière mais comme tu en es convaincu, entre nous, cela aurait marché. Nous sommes si bien ensemble…L’amour a tes yeux et j’aime quand tu plonges dans mon regard, en me rendant ma fierté d’être femme.

Auprès de toi, je ris quand je suis dans tes bras. Je fonds quand tu soupires, le nez enfoui au creux de mon cou. Tu es le Vent et je suis la feuille qui te suit, en virevoltant, tout en dansant, frôlant ton corps, amoureusement.

Tu retrouves ton rire d’enfant quand tu joues à cache-cache avec moi. Malicieuse, je me cache, me fondant dans la pénombre, pour surgir soudainement, devant toi et plonger entre tes bras. Sais-tu pourquoi ? Tout simplement parce que mon Bonheur, c’est Toi …

1/11/08

Marie Ange

Commenter cet article

Photograpex 27/02/2010 15:38


Salut, j'ai parcouru ton blog et je le trouve vraiment sympa. C'est différent du mien mais j'aime quand même. Tu peux y faire un tour et si cela te dit je met un lien vers ton site et vis vers ca.
Tiens moi au courant.
@+


Emmanuel 12/11/2008 21:28

hello MARIE   La fleurs que tu es revie avec les rayons de soleil qui réchauffe ton coeur...                               Emmanuel

Erotica51 20/11/2008 00:49


Tu as tout compris : la fleur que je suis enfin respire et s'epanouit...Flute impossible de glisser un smiley representant mon sourire...tant pis !Désolée Emmanuel.

Marie


elgreco 01/11/2008 23:38

je retrouve tes Bergesje me perds sur tes rivages...C'est si bon^^_^^

Erotica51 02/11/2008 22:53


Bonsoir Elgreco

Merci pour tes mots, pour ta presence aussi...

Je laisse parler mon coeur sur ce blog...mais qui es tu ?

Marie Ange


Ys 01/11/2008 21:32

je me réjouis pour toi et c'est si merveilleusement traduit

Erotica51 02/11/2008 22:55


Bonjour Ys

Je te remercie...Tout comme un voilier qui retrouve la force du vent, l'amour guide mon coeur et mes mots simplement...

Bises Ys

Marie Ange


souvienstoi 01/11/2008 18:48

Sublime  et  enchanteur !    bises  amitié

Erotica51 02/11/2008 22:57


Bonjour Souviens-toi...

Il y a longtemps tu as su me rendre le gout d'ecrire...Je ne t'en remercierai jamais assez.
Aujourd'hui, mon coeur chante...

Bisesssss

Marie Ange heureuse